L'automne à Paris

Publié le par Caroline

Lorsque l'on vit à Paris et que l'on a un rythme métro/boulot/dodo, il est difficile de remarquer le changement des saisons.
Pour le passage à l'automne par exemple, inutile de se fier au temps. Ici il peut faire un temps de novembre au mois d'août (mais la réciprocité ne vaut pas). Pas la peine non plus de se baser sur la devanture des magasins : dès le 14 juillet on voit fleurir les vêtements d'automne et les cahiers et cartables sont en rayons.
Non, le seul indice vraiment fiable pour savoir qu'on approche de l'hiver reste sans conteste le premier éternuement entendu dans le métro. De même que dans certaines régions, le chant du coucou annonce l'arrivée des beaux jours, à Paris le premier éternuement annonce l'arrivée des mauvais jours. Eh bien ça y est, je l'ai entendu ce matin !

Commenter cet article

xav 08/10/2006 12:47

Bonjour,
Félicitations pour votre site qui est vraiment bien conçu! J'ai créé un annuaire de blogs et si vous souhaitez vous y inscrire voici l'adresse: http://netblog.site.cx  !
Bonne continuation

Isma 06/10/2006 11:32

ah oui, le premier éternuement... bien se laver les mains aussi après le métro parce que BEUUURRRKRKKK c'ets aussi le début de la saison des gastros... miamm j'adore Paris

Bill 06/10/2006 10:57

Hier matin, dans le RER B ... ce n'était pas possible d'éternuer tant on était compressés ;-) ! ....Gare aux contaminations par dissémination de microbes !bisous. Bill

Sara 06/10/2006 08:08

Hihi! C'est pareil ici, sauf que en plus des rhumes, on voit aussi les arbres changer de couleur!!