Le tag de Marie

Publié le par Caroline

Alors c'est moi maintenant qui me suis faite "taguée "par Marie. Donc si j'ai bien compris il faut que je vous dise sept choses personnelles à mon sujet. Ça tombe bien car  j'adore parler de moi (d'où ce blog).
 
1- J' ai longtemps tenu un journal. Le premier, lorsque j'avais une douzaine d'années, a mystérieusement disparu sans que je sache jamais ce qu'il était devenu. J'ai une forte présomption mais trente ans après je n'ose toujours pas interroger la suspecte. D'une part je ne suis pas sûre qu'elle me dirait la vérité et d'autre part nos relations n'ont pas besoin d'un nouveau sujet de tension. Quant au second qui m'a aidé à franchir le passage difficile qu'est la perte d'un ami, je l'ai brûlé pour être sûre que personne ne le lise jamais.
D'ailleurs, j'aimerais bien savoir si vous aussi, blogueuse ou non, vous tenez un journal ou si vous en avez déjà tenu un.
 
2-Toujours dans la rubrique "littérature" j'adore écrire de vraies lettres sur du vrai papier à lettre et avec un stylo encre. Je ne le fais pratiquement plus car je m'aperçois que ça culpabilise mes amis qui n'ont pas l'envie ou le temps de prendre la plume. De même j'envoie à mon grand regret, de moins en moins de cartes de vœux pour les mêmes raisons.
 
3- Enchaînement logique : je déteste recevoir des vœux par le biais d'un mail de diffusion à tout un carnet d'adresses. Ce n'est déjà pas top de recevoir un mail pour des vœux alors que diable, prenons le temps de personnaliser !
 
4- Je rêve d'avoir du personnel de maison : il me faudrait au moins une bonne pour le ménage, les courses, me servir le thé, etc. et une femme de chambre qui rangerait et entretiendrait mes vêtements, préparerait la veille ma tenue pour le lendemain, et s'occuperait de mes bagages lorsque je pars en voyage. Mais n'ayez crainte, je suis lucide et je sais bien que je dois m'en passer  : mon deux pièces est trop exiguë pour loger le personnel.
 
5- Quand j'étais petite, je croyais que les "Caroline" étaient écrits spécialement pour moi, surtout que j'avais la même salopette rouge et les mêmes couettes.La seule chose qui me posait problème c'est qu'elle était blonde alors que j'étais brune. En plus j'avais une copine qui s'appelait Martine et elle avait la série des "Martine"... 
 
6- Dans la rubrique "ridicule", à un réveillon de nouvel an, mon voisin de table s'est baissé et a ramassé un tampon périodique qu'il a ensuite brandi en demandant à qui c'était. Le plus discrètement possible (difficile), je l'ai pris en disant "c'est à moi, merci" et je l'ai remis dans ma poche. Grand moment de solitude ...
 
7- Aussi loin que je me souvienne j'ai toujours été amoureuse. A 4 ou 5 ans, j'étais amoureuse de mon petit voisin. Il s'appelait Jean-François. Heureusement que nous ne nous sommes pas marié car il est devenu pâtissier, je lui aurais probablement mangé la boutique !

Commenter cet article

Isma 21/06/2007 10:31

moi aussi j'avais des journaux intimes quand jétais ado... mais je les ai tous jetés !
quant à l'anecdote du tampax, je compatis :  lors d'un voyage en train en Italie, alors que le controleur voulait vérifier mon billet et que je fouillais dans mon sac, j'ai fait tomber au moins une demie-douzaine de tampons en sortant triomphalement ledit billet..... immense moment de solitude, pour moi aussi ;-)

marie 18/06/2007 10:19

Merci de t'y être astreinte avec tant de franchise.
J'ai arrêté de tenir un journal le jour où ma mère s'est moquée de quelque chose que j'y avais écrit... (Si encore elle m'avait dit "J'en ai lu une partie, c'est très bien ce que tu écris"...)
Comme Sara, j'ai au longtemps tendance à écrire des lettres, et de longues cartes personnallisées pour les fêtes, mais vu le peu de lettres que je reçois, j'écris moins. Je sais que ce n'est pas bien d'attendre quelque chose en retour quand on fait quelque chose, mais je n'arrive pas à faire autrement... Mais une carte de voeux générale, par mail, c'est vraiment pas agréable à recevoir.
C'est mignon l'histoire des Caroline et des Martine. Moins, quoique, l'histoire du tampon ; comme Sara encore, je suis quasi sûre que je n'aurais pas osé me "déclarer". Tu as été très courageuse.
Moi aussi j'ai été amoureuse depuis, dans mon souvenir, mes 3 ans, d'une dizaine de garçons en même temps, vrai problème cornélien (Qui épouserai-je plus tard ?). Mais j'ai connu un grand passage à vide après. Et n'être amoureuse de personne, c'est déprimant (même si être amoureuse peut déprimer aussi, c'est différent). Encore une fois, je rejoins Sara, un mari pâtissier, le rêve... Mais bon, la ligne c'est important aussi. Surtout qu'il n'est pas forcément bon pâtissier.
 
 
 
 

Sara 18/06/2007 08:33

J'ai tenu des journaux oui, mais je ne sais pas où ils sont passés...J'en tiens toujours un.Je n'écris plus de lettres, mais j'envoie toujours des cartes de voeux manuscrites à Noël (bien que je ne reçoive presque jamais de réponses...)Pour le tampon, je compatis... moi je n'aurais jamais revendiqué sa propriété ;-)Tu aurais dû épouser Jean-François, tu aurais sans doute quelques kilos de plus mais tu aurais un estomac heureux :-D