Cure de Jouvence

Publié le par Caroline

Jeudi soir, concert de Jean-Louis Aubert à la Défense.

Le billet mentionnait : Espace grande Arche - La défense. Impossible de trouver cette fichu salle mentionnée sur aucun plan ni aucun panneau indicateur. Demande de renseignement à la billeterie installée sur le parvis dans une caravane, où un monsieur nous montre l'entrée vers le sous-sol. Après avoir descendu un étage et parcouru des kilomètres de couloir,  fouille au corps : une file pour les dames et une pour les messieurs. Pourquoi est-ce qu'on ne laisse pas le choix de la file à la personne fouillée ?  mon compagnon aurait préféré se faire fouiller par une femme et moi par un homme. Avouez que parfois la vie est mal faite.

Nous avons fini par arriver dans une drôle de salle. Je me suis demandé si à l'origine elle n'avait pas vocation à être un abri anti-atomique. En tout cas le bâtiment est très résistant car j'ai bien cru à un moment que les murs allaient se lézarder et la grande arche s'écrouler. Il faut dire que c'était Mlle Ka, une rockeuse vraie de vraie qui assurait la 1ère partie. J'avoue que j'étais bien contente quand ça c'est arrêté !

Ensuite Jean-Louis Aubert est entré en scène, et là rien à dire : 2 heures de pur bonheur .

Commenter cet article

Sara 27/11/2006 08:22

J'aime bien JL Aubert! Dommage que la salle ait été un bunker... mais bon la musique fait bien vite oublier ces inconvénients

Marie 26/11/2006 22:50

Oh ! Ca devait être bien :-) !!!!