à lire

Publié le par Caroline

Avec ces chaleurs, plus question de broder, encore moins de tricoter, donc je lis.

J'ai pris beaucoup de plaisir à lire "la touche étoile" de Benoîte Groult. Un livre qui parle de la vieillesse sans complaisance, un livre qui dit vrai et ce n'est pas toujours plaisant. J'avoue que cette lecture m'a donné un autre regard sur la vieillesse, le mienne (à venir !) et celle des autres.  

Ça fait un peu peur, comme quand Alice explique que plus personne ne l'appelle par son prénom : les amis ont disparus et les autres vous appellent "mamie". Mais il y a aussi beaucoup d'humour et j'ai particulièrement apprécié le passage criant de vérité ou la même Alice décide d'acheter un ordinateur. "Un roman émouvant et drôle" pour reprendre les propos de l'éditeur et avec lesquels je suis tout à fait d'accord.

Commenter cet article

Bill 02/08/2006 11:08

Quand on devient mère, on perd aussi son prénom... Je me souviens être devenue subitement la mère de Marie pour  les instit' et les mères d'élèves de son école maternelle (que je me faisais un devoir d'appeler par leurs prénoms .. et surtout pas Madame Z).Heureusement que j'existais dans ma firme ! C'est vrai que cela doit être un prolème quand on vieillit .Je viens de découvrir ton blog, à l'occasion de ton post sur Accro ... je m'y régale !
PS : tu parlais du Parc Monceau dans un autre article ... j'ai travaillé 8 ans tout à côté !

Caroline 03/08/2006 09:45

Merci Bill pour  tes commentaires, je suis ravie que tu apprécies mon blog !