Martine dans le métro

Publié le par Caroline

A force de se retrouver tous les matins les uns serrés contre les autres, forcément ça fini par créer des liens.
Depuis quelques temps, j'ai une copine : Martine. Il a suffit qu'un matin exaspérées toutes deux par de nouveaux problèmes de transport, nos regards se croisent pour qu'aussi tôt un flux de paroles ininterrompu jaillisse de sa bouche.
Depuis tous les matins j'ai droit à un nouvel épisode de sa vie. Il y a eu la soeur qui a failli ruiner les parents, la patronne ignoble, puis le beau-frère violent. Ce matin c'était le récit détaillé de sa ménopause. Vivement la semaine prochaine pour de nouvelles aventures !
Ceci dit elle est très sympathique et je compatis volontiers à tous ses malheurs. Comme en plus on est trop serré pour pouvoir lire, son bavardage me distrait durant mon trajet.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article